Copyright 2014

 

  • Youtube
  • Facebook Social Icon

Marc et Michelle MATTINA-KÖTTGEN

       73230 St.Alban Leysse

Faire un don

Avec PayPal

L'humanité a-t-elle perdu la tête? 

 

 

Cette apparition du Coronavirus met toute l’humanité sens dessus dessous.

Après une première vague de panique (qui n’est pas encore passée pour tous) le confinement s’installe doucement. Beaucoup se retrouvent dans leur lieu d’habitation avec leurs proches… sans devoir courir, travailler, penser au déroulement quotidien habituel, professionnel, social et amical. D'autres sont sollicités sans relâche pour contenir, soigner, nettoyer, gérer,...

Nous sommes tous chamboulés dans nos habitudes. 

 

Ce virus, qui parcourt facilement toutes les frontières a le mérite de nous montrer que nous sommes tous reliés, et que nous ne pouvons plus nous permettre de nous croire isolés. Cette prise de conscience vient, en sus, nous interroger sur le SENS de nos actions individuelles et collectives.

 

Mais qu’avons-nous fait ? Le profit avant tout ! L’économie au service des banques ! L’exploitation des ressources sans retenue ! Une pollution effroyable des océans, de l’air, de la terre, ect.  Bref, une hyperactivité matérielle dans le seul but de s’enrichir personnellement et de profiter, même au détriment de tous les autres …

Nous étouffons véritablement dans l’affairisme et dans cet esprit matérialiste.

 

Néanmoins, la crise est comme une maladie qui propose une guérison. Nous sommes devant un choix ! Devant une gigantesque prise de conscience qui devra avoir des suites dans nos futurs actes.

 

Ne serions-nous pas invités à respirer un nouvel air ? En sortant des attachements à nos « libertés personnelles » qui nous asphyxient sur du long terme, et en rentrant dans un souffle collectif qui donne de l’air à tous.

 

C’est comme si ce virus dynamisait une vie collective trop longtemps mise sous couvercle, pour libérer et stimuler un potentiel de notre intelligence et créativité humaines qui peut s’inscrire dans les lois de l’organisme de la Terre.  

 

En ésotérisme, le centre « coronal » est le point de contact avec notre être essentiel, qui nous montre la direction d’évolution. Il s’active quand nous retrouvons un état de conscience unifié, qui connaît et incarne les lois d’ensemble. Quand le centre coronal inspire le centre de la gorge, qui est le centre de la créativité mentale, alors une inventivité inspirée du Bien commun peut s’accompagner dans le quotidien de tous les hommes.

 

Et si ce corona(l)virus était une porte d’entrée vers de nouvelles forces constructives, pour faire grandir toute l’humanité et ses rapports aux autres (humains, animaux, végétaux et minéraux au sein de la Terre) en les propulsant vers de plus justes relations ?

 

Alors, dans cette nécessité fondamentale de ralentir, nous allons peut-être retrouver notre tête, pour ne pas dire la raison, qui peut nous indiquer le chemin à suivre pour guérir et sortir plus forts de cette crise.

 

En attendant de vivre la suite, nous sommes tous conviés, déjà aujourd’hui à une intériorité silencieuse, qui à elle seule ne suffira évidemment pas pour prendre conscience, mais qui est cependant un bon début pour se mettre à écouter le fond de notre être.

 

Prenons soin de Nous !

 

 

                                                                                                                         Texte issu d'un travail de groupe - écrit par MMK