Le funambule

 

 

 

 

Le funambule se croît maître dans l’art de l’équilibre volatil,

il avançait confiant, peut-être trop, sur son fil.

Il en oublie que l’équilibre peut devenir plus subtil,

le vécu évolue, le fil n’est plus aussi tangible…

 

Cherchant intérieurement le juste état de Paix,

une tension intérieure se défait,

et l’exigence du funambule qui voulait traverser vite et bien,

avec toute sa bonne volonté de circassien, en oublie qu’il ne traverse pas seul le ravin.

 

La présence d’un équilibre nouveau,

celui qui le relie au ciel depuis le chapeau,

par un fil de lumière issu du haut,

lui apparaît et se densifie, indigo…

 

Le funambule retrouve confiance,

il peut de nouveau offrir ses compétences,

soutenu par une énergie invisible et pourtant toujours en présence,

celle du groupe de tous les funambules œuvrant avec intelligence.

 

Il peut de nouveau avancer,

sur un rythme ajusté,

rayonnant dans le cirque entier,

la Paix d’un équilibre retrouvé.

 

****

 

 St Rambert Eté 2022 – écrit par VCC