Les voix du désir 

 

 

Comme Ulysse qui veut entendre les voix de la tentation, 

attaché à son mât, espérant éviter l’aberration,

nous aussi, depuis Bouddha, nous le savons, 

le désir nous appelle constamment et réclame sa rançon. 

 

Rien ne sert de vouloir le combattre, 

ni le nier, tout cela ne lui permet que de croître.

Que faire alors face à ce coup de théâtre? 

Au début, commencer à le reconnaître, sans vouloir l’abattre. 

 

Le désir est une force incommensurable, concentrant son pouvoir,

focalisant son énergie sur un point pour l'attirer à soi, tel est son art! 

Si on ose se décentrer, un tant soit peu, cette force, il faut le croire, 

peut être réorientée vers le haut et s’ouvrir vers des notes plus subtiles, vibratoires.

 

Au lieu de nous enfermer, de nous rendre esclave de ses exigences, 

Il devient le stimulant vital majeur pour une plus grande Intelligence. 

Car il peut éclairer nouvellement le sens de notre existence,

la plaçant sous l’angle de ce qui cherche à être, et ceci avec toute sa puissance. 

 

L’aspiration, suivie d’une Volonté d’ensemble peuvent se dessiner, 

repoussant la petitesse de nos concentrations étriquées, nous en libérer.

Quand l’intérêt au plus grand Bien est encore et encore renforcé,

il peut alors repousser naturellement ce qui n’a plus lieu d’être perpétué. 

 

Oh, les désirs individuels ne risquent pas de disparaître de si tôt, 

Seulement, ils seront remis à leur place par une énergie venant du “haut”. 

Au fur et à mesure, nous distinguons clairement, sans ego, 

que nous ne sommes plus esclaves des exigences des formes et de leur lot. 

 

Nous retrouvons un calme, un point vivant de paix intérieure,

qui repousse l’indésirable, en résidant infailliblement dans le cœur. 

Ce point de calme qui permet de demeurer au centre des tourbillons extérieurs, 

pour devenir libres de servir ces valeurs d’ensemble, des véritables acteurs. 

 

La transmutation du désir nous permet de nous élever, de dépasser la vision d’un premier aperçu. 

Elle nous focalise sur plus grand que nous, elle nous y  inclut!

Alors, prenons son élan, pour nous tourner vers un idéal supérieur, 

qui n’est autre que la puissance de Vie qui gît au fond de tous nos cœurs.    


 

******************************************

   

 Poème inspiré d’un travail de groupe - écrit par MMK – septembre 2022