Copyright 2014

 

  • Facebook Social Icon

Marc et Michelle MATTINA-KÖTTGEN

       73230 St.Alban Leysse

Faire un don

Avec PayPal

La fête du Wesak – Quèsaco ?

 

A part si vous êtes nés dans une culture bouddhiste ou si vous êtes des chercheurs en ésotérisme, vous n’avez peut-être pas encore entendu parler et participé à cette fête de la pleine lune du printemps.

Pour ce qu’on en lit sur internet : « Il s’agit en fait, de la grande fête annuelle de l’Orient, où le Bouddha descend pour bénir la terre et les humains, par le biais du Christ. »

 

Ceci étant dit, en quoi cela nous concernerait- il aujourd’hui dans notre vie ? Parce que Bouddha et compagnie, ça fait plus de 2500 ans, n’est-ce pas ?

 

Qu’est-ce que cette histoire de contact peut révéler alors à notre conscience actuelle ?

 

Imaginons que nous vivions consciemment comme une partie intégrante de notre organisme terre ; conscients de la place qu’a l’humanité au sein de cet ensemble, et conscients qu’en tant qu’être humain, doté d’une conscience individuelle, chacun accompagnerait au mieux la vie que l’organisme terre nous propose… 

Cela sous-entendrait que chaque être individuel ait des « moments d’écoute » pour tendre l’oreille vers cette proposition.

Conscients des cycles et des rythmes de notre terre, des moments d’inspiration et d’expiration, chaque humain offrirait de son temps et de son attention pour se mettre au diapason de l’être dans lequel nous vivons tous.  

 

Cela semble un peu utopique, voire même un peu fantastique, vu les conditions actuelles. Nous (humains) sommes tellement occupés par notre vie autocentrée, que prendre du temps pour écouter ce que voudrait la planète résonne encore un peu lointain.

Et pourtant…

 

Ce dont les antiques sagesses nous témoignent depuis la nuit des temps, la science commence à le prouver : notre planète Gaia est bel et bien un être vivant, et nous ses « simples » habitants.

 

Bien, admettons ! En quoi cela nous renseigne par rapport à la fête du Wesak ? Continuons…

 

Nous connaissons les quatre saisons qui rythment nos cycles annuels. A part pour l’agriculture (et encore), quelques allergies printanières, les vacances d’été,…  cela a peu d’impact sur notre conscience en tant qu’humains.

Et pourtant la phase de pleine lune peut être perçue comme un moment essentiel, aussi dans notre conscience.

Pourquoi donc ? Lors de la pleine lune, il s’agit du moment où l’astre de la lune se trouve en dehors du champ d’influence entre le soleil et la terre. Les énergies solaires impactent donc directement, sans interposition notre planète terre.

Il s’agit ainsi d’un moment où tous les terriens sont baignés dans le plein flux d’énergies solaires qui sont des énergies unitaires et d’amour pour tout notre système solaire.

 

Dans cette perspective, la fête du Wesak nous invite à un moment clé dans ce cycle annuel. Elle a lieu lors de la pleine lune du mois de mai (énergie taureau).

Il s’agit de la cinquième pleine lune de l’année (depuis le capricorne-janvier) et elle se trouve en pleine phase de contact (d’apnée haute) de l’année.

Comme on peut le voir sur le schéma ci-joint, nous sommes donc dans une phase de contact mensuel (pleine lune) au sein de la phase haute de contact de l’année (printemps). 

 

Contact, contact… avec quoi donc ?

C’est là que Bouddha fait son entrée. Bouddha peut être compris ici sous sa forme énergétique. Il représente une énergie « extra »planétaire informant la planète terre d’une prochaine impulsion et de la suite de direction. C’est le moment annuel de déposition de la nouvelle vibration à venir… pour tous les terriens. Cette énergie-conscience pourra alors se déposer sur la terre lors des phases d’expiration et d’apnée basse. (cf.schéma)

 

Toute nouveauté a besoin de porte pour pouvoir passer… L’humain peut devenir une porte consciente, qui s’offre librement, au-delà de tout dogme, de toute culture, de toute couleur de peau.

Il s’agit d’une véritable compréhension terrienne, qui se situe au sein d’un système encore bien plus vaste.

 

Lors de ce moment de contact on cherche à vibrer selon cette fréquence unitaire pour permettre d’élever toutes les vibrations de la planète. Même si nous ne savons pas exactement quel chemin cela va prendre, nous pouvons sentir déjà les prémisses à l’œuvre (écologie, coopération, recherche de plus justes relations humaines et entre règnes,…). 

 

En tant qu’humains nous sommes invités à participer de plus en plus consciemment à cet événement.

Offrir de notre temps, de notre écoute, de notre disponibilité pour augmenter la sensibilité consciente de l’organisme dont nous faisons partie.

La période de pleine lune commence 3 jours avant et se termine 3 jours après le moment précis de la pleine lune.

 

Etre en méditation, calme, concentré dans ces flux d’énergies qui traversent notre système solaire au moment de la pleine lune, telle peut être notre participation consciente à chacun.

 

Simplement, se relier à tous les humains, à tous les règnes de la terre et attentivement écouter ces vibrations…

Unir nos lumières.

 

On peut terminer la méditation par la grande invocation. (cf texte PL gémeaux)

 

Alors, rendez-vous le vendredi 22 avril 2016 à 7h23, là, où vous serez, cela sera parfait.

NB. Pour plus d'informations sur la fête du Wesak -->